KNIGHTS OF STEEL 2 ~ ROMMEL'S DESERT ARMY

[RETOUR]

Second volet d'une trilogie, KNIGHTS OF STEEL 2 - ROMMEL'S DESERT ARMY nous transporte, comme son nom l'indique dans les désert d'Afrique du Nord au cours de la WWII. Une fois de plus, on prend le commandement de blindés germaniques pour défendre ou prendre diverses positions au cours de courtes batailles.

Cette fois-ci, Leiji MATSUMOTO a à la fois illustré le livret et la jaquette du jeu mais en a aussi été le character designer.

Nom : KOUTETSOU NO KISHI 2
Traduction : Knights of Steel 2
Référence : SHVC-2Z
Éditeur : ASMIK
Console : SUPER FAMICOM (SNES)
Année : 1994
Pays : Japon

LIVRET DU JEU :

Voici quelques images tirées du livret accompagnant le jeu :

DÉROULEMENT DU JEU (DÉFAITE) :

Voici le déroulement du jeu et les différentes phases :

Cinématique de démarrage du jeu.

Présentation des chars si l'on appuie pas sur START au bout d'un moment.

Lancement d'une campagne.

Sélection d'une campagne et validation.

Début du briefing.

Là, c'est vous !

Petit tour des membres de votre escouade.

À noter le charadesign de Leiji sur certain personnages.

Choix de la difficulté de la bataille. Puis, après un salut réglementaire, on découvre la portion de désert à défendre ou conquérir.

Placement de 4 zones permettant d'enterrer ses blindés.

Pour commencer, il faut placer ses blindés dans une zone limitée par le jeu.

La suite du jeu est une succession de phases identiques :

- Déplacer un ou plusieurs blindés,
- Viser ou non les blindés adverses à portée de tir,
- Regarder les cinématiques des tirs,
- Recommencer le cycle jusqu'à la défaite d'un des deux protagonistes.

Phase de déplacement de ses blindés.

Apparition d'un ennemi dans le champ de tir d'un blindé.

Choix des ennemis à abattre. Seuls les blindés non grisés sont à même d'effectuer un tir.

Phase de tir en deux temps. Premier temps, si votre barre est plus grande que l'ennemi, vous l'avez bien visé, sinon le tir s'arrête à cette étape. Second temps, si votre barre est plus grande que celle de l'ennemi, celui-ci est détruit, sinon, l'obus ricoche sur son blindage.

Même phase avec tir de l'ennemi.

Cinématique pour la défaite. À noter que tous ne sont pas morts, certains sont juste blessés.

Vous souhaitez compléter une information erronée ou en proposer une nouvelle ? N'hésitez plus en cliquant : ICI

................................................................................................................................................................................................................................................................................................

© 2000-2017 Esis - © Leiji Matsumoto / Kodansha / Toei - All Rights Reserved